projet-fermeture

L’objet de la concertation

La concertation s'est déroulée du 15 novembre 2013 au 15 février 2014. Elle était placée sous l’égide d’un garant, M. Henri WATISSEE, personnalité indépendante nommée par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) le 4 septembre 2013. Le garant a eu pour mission de veiller au bon déroulement de la concertation, à la sincérité des informations diffusées et à l’organisation de l’expression du public (voir son interview ici).

La concertation a eu pour objectifs d’informer, de mettre en débat et de recueillir les questions, avis et remarques du public sur :

  • cinq scénarios étudiés pour la fermeture du stockage souterrain (le scénario 1 étant la solution proposée par le maître d’ouvrage dans le dossier de fermeture) :

Scénario 1 :déstockage partiel des blocs 21 et 22, soit la sortie de 56 % du mercure download type pdf

Scénario 2 :déstockage partiel des blocs 12, 21, 22 et 23, soit la sortie de 93 % du mercuredownload type pdf

Scénario 3 :déstockage total des blocs 21 et 22download type pdf

Scénario 4 :déstockage total des blocs 12, 21, 22 et 23download type pdf

Scénario 5 :déstockage total de tous les blocs, hors bloc 15download type pdf

  • les avantages et les inconvénients que peuvent présenter ces différents scénarios du 
point de vue de la sécurité et de la santé des travailleurs et des populations, du coût pour la collectivité, du calendrier de mise en oeuvre et de la protection de la ressource en eau.

Différentes modalités d’information et d’expression ont été proposées pour participer à la concertation.

A l’issue de la concertation, le maître d’ouvrage StocaMine a établi un bilan de la concertation qui rassemblera l’ensemble des avis, remarques, questions et suggestions du public. Henri WATISSEE, garant de la concertation, a établi son propre compte rendu de la concertation. Ces deux documents ont été transmis à la CNDP et à l’Etat et publiés sur le présent site en avril 2014. Ils feront partie intégrante du dossier de fermeture qui sera présenté à l’enquête publique.