projet-fermeture

Le projet de fermeture

Le stockage souterrain de déchets ultimes StocaMine a été autorisé en 1997 par arrêté préfectoral et mis en service en 1999. Installation Classée pour la Protection de l'Environnement (ICPE), il était destiné au stockage de déchets industriels de « classe 0 » (déchets particulièrement dangereux) pour la France et de « classe 1 » (déchets dangereux) pour l’Alsace.

Le stockage a été creusé au droit de l’ancienne mine de potasse « Joseph-Else », dans des bancs de sel gemme à plus de 20 mètres sous le gisement de potasse exploité par les MDPA (Mines de Potasse d’Alsace) et à plus de 500 mètres sous la surface du sol et sous la nappe phréatique.

Environ 44 000 tonnes de déchets ultimes provenant de l’industrie française y ont été stockées entre février 1999 et septembre 2002. Son activité, économiquement non rentable, n’a pas été poursuivie après l’incendie de 2002 survenu dans le bloc 15. Aujourd’hui, il s’agit de fermer le stockage définitivement, avec la meilleure maîtrise possible des risques.

Après plusieurs années d’études, l’Etat a demandé à la société StocaMine de travailler sur un projet de fermeture qui prévoit le déstockage partiel des déchets des blocs 21 et 22, soit la sortie de 56 % du mercure contenu dans le stockage, puis le confinement du stockage, c’est-à-dire sa fermeture physique par des barrages étanches.

Ce projet fait l’objet du dossier de fermeture déposé auprès du Préfet du Haut-Rhin le 24 juin 2013. Il correspond au premier des 5 scénarios présentés à la concertation. Sa mise en œuvre est engagée mais elle n’empêche pas de poursuivre sur un autre scénario.